Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/03/2009

Vangvieng

Et vala ! la deception du laos : Vang Vien...une petite ville qui ne paye pas de mine, avec quelques temples. Ca aurait pu etre agreable si j'avais pu fermer l'oeil depuis notre arrivee samedi : mais entre les boites de nuit en plein air et les radios locales qui chantent a tue-tete des 6h du mat', mes pauvres boules quies ne peuvent pas lutter. Et si j'avais pas l'impression d'un mauvais gout de thailande avec son tourisme pourrit par la jeunesse occidentale venant ici pour se bourrer la gueule pas cher.

La ville grouille de jeune gens plus ou moins habilles, voir en maillot de bain. J'ai pas trop le gout a lier connaissance mais a la couleur des yeux, des cheveux et au nombre de "bear belly" que j'ai vu je suppose que ce sont majoritairement des anglo saxons (que je suis mauvaise langue, c'est pas ma faute, c'est l'atmosphere d'ici). Moyenne d'age 20 ans. Voila l'image du touriste occidental qu'ont les laotiens d'ici : des jeunes gens riches qui viennent dans leur pays pour faire la fete pas cher. Loin de moi l'idee de renier mon gout pour la fete mais pourquoi cette derive du tourisme thailandais a reussit a passer la frontiere du laos :-( snif

Mon coyageur etant malade nous sommes coinces ici le temps qu'il se refasse une petite sante.

Qlq photos quand meme : vue de notre guest house (pas de la chambre bien sur, a 4.5 euros la nuit faut pas non plus demander le paradis, mais c'est tres propre et les cables electriques sont bien fixes)

CIMG1349.JPG

 Un tambour de moine 

CIMG1355.JPG

 

Les commentaires sont fermés.