Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/03/2009

Et pendant ce temps la Pai

Alors que fais-je donc a Pai depuis tout ce temps : et bien jusqu'a aujourd'hui RIEN !  du repos, car les voyages ca fatigue. Pai est un petit bled touristique mais ici personne ne vous harcele, pas de tuk tuk au coin de la rue, pas de tentative d'entubage car l'hotel ou on veut aller est soi disant complet ou le bus ne part que le matin et pas l'apres midi.

En arrivant, je me suis crue dans un repair pour hippie a la retraite ou sur le tard. Et puis finalement cette ville est bien agreable. Tout le monde est sympa, tout le monde se parle. On se recroise facilement car c'est tout petit. Bref je me sens relaxee, tellement que j'en oublie de faire des photos alors voila la seule photo de Pai que j'ai. Pas top je sais...

CIMG1002.JPG

Sinon aujourd'hui nous avons enfin bouger notre derriere. J'ai rejoins ici un allemand et un australien d'origine srilankaise, rencontres pendant le trek a chiang mai. Apres 3 jours de dodo, manger, sieste, manger, ecouter de la musique dans un bar et re dodo, nous avons decide de louer des scooters pour nous rendre au lot cave qui ressemble plus ou moins a ca (on est arrive plus tard que prevu et mon appareil n'est pas vraiment tres efficace)

CIMG1035.JPG

L'interet de cette grotte est que le soir avant le coucher du soleil les chauves souris en sortent et les oiseaux y rentrent pour dormir. On n'a pas du arriver au bon moment, on a vu qlq chauves souris mais on avait oublie les lampes de poches alors on a vite ete plonge dans la penombre.

Et sinon, si quelqu'un vous propose d'aller de Pai au lot cave en scooter surtout dites non, car 1h30 de scooter ca fait mal au fesse !!! (et 1h30 pour revenir bien sur).

Demain matin depart tres tot pour le Laos. Un jour de bus pour atteindre la frontiere et apres 2 jours de bateau pour rejoindre Luang Phrabang. Je pars en compagnie de l'australien pour ce periple.

 

Les commentaires sont fermés.