Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/02/2009

Les retrouvailles

Ete 1993 : j'ai presque 14 ans et comme chaque ete, je campe avec ma famille dans les montagnes grenobloises. Dans le mini camping, perdu, loin de tout ou nous sommes cette annee la, se trouvent Karen et Peter, voyageant pendant un an a travers l'Europe, avec leurs 3 enfants : Ben, Thom et James. A l'epoque 6, 4 et 2 ans. Peter est anglais, Karen australienne et ils vivent a Sydney.

Nous passons un mois super sympa avec eux dans ce camping. Nous nous quittons en echangeant nos adresses. Apres quelques courriers, on se perd de vue.

Un jour la fee internet apparait. Longtemps nous essayons de les retrouver sur la toile, en vain.

Courant 2007, apres quelques mois de harcelement intense ;-) finalement poussee par la curiosite (quel vilain defaut) je m'inscris sur .....(suspense) ....Facebook ;-)

Pendant plusieurs semaines, je ne comprend pas bien comment ca marche ni a quoi ca sert d'ailleurs. Quand un beau matin, mon cerveau etant subitement en transe, je realise qu'on peut chercher des gens sur Facebook !! Tadaaaa. C'est ainsi que j'ai retrouve Ben, le fils aine de Karen et Peter.

Ce we je les ai retrouve en vrai, chez eux, dans le nord de Sydney. Baignade, barbecue, bateau et souvenirs. Ils n'ont pas change, toujours aussi sympas et ouverts. Depuis 1993, ils ont eu un 4eme enfant, une petite fille et le 5eme larron est en route pour cet ete.

(pas de photos pendant qlq jours, je suis perdue dans un bled pas tres moderne !)

Commentaires

hello!
on ne s'inquiétait pas vraiment car on savait que tu n'était pas dans le sud, mais quand même, je suis venue aux nouvelles!
sais-tu que tu es le premier blog que je visite, ça se fête!
je vois que tout va bien, alors, c'est super, profite bien et merci pour les photos et les petits textes.
ici, ça devient chiant, on bosse trop... et trop c'est trop...
bises
hélène

Écrit par : hélène | 10/02/2009

Les commentaires sont fermés.