Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/10/2008

Les cimetierres

Alors aujourd'hui, j'ai accompagne 2 des bresiliennes de l'hotel, voir le cimetierre de Buenos Aires, l'equivalent de notre Pere Lachaise (en mieux entretenu faut le dire). Pour se faire nous avons pris le collectivo (bus) et comme d'habitude en amerique du sud, il faut de la monnaie. Ici ils n'en ont jamais, fait etrange, non encore elucide, et plutot casse pied.

Ma 1ere theorie, pour les magasins, c'est qu'ils ne font pas de fond de caisse, ils commencent la journee a vide. Heureusement Buenos Aires est un peu plus evoluee et la machine a ticket (on les achete un par un, a chaque fois qu'on prend le bus, pas de carnet) dans le bus rend la monnaie (mais pas sur les billets quand meme).

Je me suis toujours demandee ce qui attiraient les gens dans les cimetierres, plutot bizarre comme visite touristique selon moi...je vous rassure je n'ai toujours pas trouve la reponse. Nous somme bien sur alle voir le caveau de la famille Duarte autrement dit de Eva Duarte, connue sous le nom de Evita (Peron), celebre femme d'un des president Argentin.

Je pars demain en compagnie de mon frere qui arrive demain matin.

Ce n'est qu'un au revoir, je reviendrais a Buenos Aires !

(bien sur les photos vont arriver bientot...)

Les commentaires sont fermés.